500e anniversaire de la Réforme

500e anniversaire de la Réforme

Les juifs de Luther
25,00

Le livre de Thomas Kaufmann propose une brillante synthèse sur l'attitude du célèbre réformateur face aux juifs. Cette attitude s'est modifiée au cours de son existence, Luther passant d'une position plutôt conciliante envers les juifs à une phase terriblement agressive à la fin de sa vie. Comment expliquer un tel revirement ?
Thomas Kaufmann montre que les prises de position tardives de Luther, qui exige la destruction des synagogues et l'expulsion des juifs, sont en partie dues à des peurs apocalyptiques qui trahissent la grande anxiété du réformateur dans ses dernières années. Mais il souligne aussi la continuité d'une théologie antijuive, repérable dès les premiers cours de Luther.
Dans un essai lucide et brillant, Thomas Kaufmann analyse les circonstances historiques des écrits de Luther sur les juifs, mais aussi les modalités de leur récupération par l'antisémitisme moderne et les nazis.



DU CONFLIT A LA COMMUNION

Com. Luthero-Cathol.

Olivétan

10,50

En 2017, les chrétiens catholiques et luthériens vont fort à propos revisiter des événements vieux de 500 ans en plaçant l’Evangile de Jésus-Christ au centre de leurs échanges. L’Evangile devrait être célébré et communiqué à nos contemporains afin que le monde croie que Dieu se donne lui-même aux hommes, et nous appelle à être en communion avec Lui et son Eglise.

La Commission luthéro-catholique invite tous les chrétiens à étudier ce rapport avec un esprit à la fois ouvert et critique, sur le chemin d'une communion plus entière de tous les chrétiens autour de l’Évangile de Jésus-Christ.

Plan de l'ouvrage :
- Commémorer la Réforme au temps de l’œcuménisme et de la mondialisation
- Nouveaux points de vue sur Martin Luther et la Réforme
- Esquisse historique de la Réforme luthérienne et de la réaction catholique
- Thèmes principaux de la théologie de Martin Luther à la lumière des dialogues luthéro-catholiques
- Appelés à une commémoration commune
- Cinq impératifs œcuméniques


.

Luther Martin

Nouvelle Cité

15,00

Écrit à une des époques les plus tourmentées de la vie de Luther, ce commentaire du Magnificat (les mots prononcés par Marie devant sa cousine Elisabeth) est précieux à plusieurs titres. Il permet d’abord une initiation globale et pourtant profonde à la vie et à la pensée du Réformateur. Luther se situe dans ce texte non seulement par rapport à la mariologie de son époque mais aussi par rapport au pouvoir temporel et spirituel. On découvre ici non seulement le Réformateur mais aussi toute une part de la sensibilité protestante. Mais c’est avant tout une très originale et très pure vision de Marie qui nous est donnée : celle qui chante la grandeur de Dieu. Deux textes de présentation aident à mieux saisir la portée et la profonde valeur spirituelle de ce document d’importance œcuménique et historique.


EN CHEMIN D’UNITÉ DE LA DIVISION DES ÉGLISE
34,00

En 2017, les principales Églises issues de la Réforme protestante du 16e siècle, en communion avec l'Église catholique romaine et son 'Année de la Miséricorde', s'apprêtent à commémorer la naissance du mouvement réformateur initié en 1517 par le moine augustin Martin Luther.

Par ce mouvement, lancé contre la pratique abusive des Indulgences, Luther pensait contribuer à réformer l'Eglise et refaire l'unité ecclésiale. En fait, c'est le contraire qui s'est produit: dès la seconde moitié du 16e siècle, l'Église chrétienne se divisa de plus en plus, faisant de ce puissant mouvement réformateur une «réforme» permanente de division. Pourquoi cette déviance contraire au projet initial?

Hanté par cette lancinante question, à la recherche d'une explication plausible, mais critique, ce livre tente de refaire le «chemin de l'unité». Il s'interroge sur ce qui a bien pu arriver au projet d'unité, apparemment si prometteur pour l'Église chrétienne et toute l'humanité. Et pourquoi les Églises historiques ont-elles oublié les valeurs originelles et le caractère absolument prioritaire de l'unité pour leur mission de Paix et de Réconciliation du monde et de l'humanité ?