Une parole attendue, la circulation des polycopiés de Teilhard de Chardin
EAN13
9782706722509
ISBN
978-2-7067-2250-9
Éditeur
Salvator
Date de publication
Nombre de pages
282
Dimensions
14 x 30 x 1 cm
Poids
308 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Une parole attendue, la circulation des polycopiés de Teilhard de Chardin

Salvator

Offres

  • Vendu par Siloë Saint Roch
    21.00

  • Vendu par Librairie Siloë-Biblica
    21.00
À partir de 1922, le jésuite et scienti que Pierre Teilhard de Chardin fait l'objet d'une forte suspicion à Rome à cause de la rédaction d'une Note sur quelques représentations historiques possibles du péché originel. On l'accuse de nier ce dogme fondamental pour la foi catholique. À la suite de cet incident, Teilhard de Chardin sera évincé de sa chaire de géologie à l'Institut catholique de Paris, puis envoyé poursuivre ses expéditions géologiques en Chine. Aucune de ses publications philosophico-théologiques n'obtiendra l'imprimatur. Mais comment expliquer que la partie clandestine de l'oeuvre soit celle qui va rencontrer par la suite le plus vif succès ? Cela est dû au fait que nombre d'écrits vont circuler sous forme de polycopiés, grâce à des cercles de proches. Dans une France marquée par l'anticléricalisme, alors que l'Église catholique est de son côté encore très affectée par les suites de la crise moderniste, il s'agit pour le jésuite de trouver une stratégie de contournement. À travers une passionnante enquête historique et littéraire, Mercè Prats livre le récit de ce phénomène d'édition pas comme les autres. Préface d'Étienne Fouilloux AUTEUR Docteur en histoire, Mercè Prats est chargée de cours à l'Université de Reims. Elle est également documentaliste à la Fondation Teilhard de Chardin, sise à l'Institut de paléontologie humaine (Paris).
S'identifier pour envoyer des commentaires.