Au royaume de l'espoir, il n'y a pas d'hiver
EAN13
9782221190272
ISBN
978-2-221-19027-2
Éditeur
Robert Laffont
Date de publication
Nombre de pages
234
Dimensions
21 x 13 x 2 cm
Poids
277 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Au royaume de l'espoir, il n'y a pas d'hiver

De

Robert Laffont

Offres

" Les cheveux sont cachés par un voile de soie noir, les traits de son visage sont délicats. Elvina est très belle. J'attends cette confrontation avec d'anciens prisonniers depuis des jours. C'est un moment essentiel : la prise en charge des femmes bafouées, esclavagisées, violées, utilisées comme armes de guerre. Elles ont servi d'outil pour anéantir un peuple. Son regard est tour à tour présent et absent. J'ai peur de m'immiscer dans son intimité. Malgré tout, j'essaie de lire dans ses yeux, de lui épargner un récit insupportable. Juste, savoir pourquoi elle est là, comment nous pouvons l'aider. Réparer, encore et toujours. "
Élise Boghossian a toujours su qu'elle consacrerait sa vie aux autres. Bouleversée par les images des réfugiés au début du conflit syrien, cette mère de trois enfants, spécialiste de la médecine chinoise et du traitement de la douleur, décide de se rendre sur le terrain et d'agir. En Jordanie, puis en Irak, ses deux bus-dispensaires vont aller à la rencontre des populations en souffrance, au coeur des zones de guerre. Témoin de l'injustice, de la barbarie, des traumatismes subis par les victimes, Élise Boghossian raconte son combat, et décrit l'innommable avec autant de colère que d'espoir. Parce que, dit-elle, il tient à chacun de nous de refuser que le monde soit un lieu de malheur et de destruction.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

par (Libraire)
21 janvier 2016

Au royaume de l'espoir, il n'y a pas d'hiver

Un témoignage étonnant et passionnant sur l'aide humanitaire et l'acupuncture. Le récit de la volonté d'une femme d'aider ceux qui en ont besoin afin d'adoucir leur quotidien..

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Élise Boghossian